Nos engagements 

 

Le Projet Associatif 2019 - 2023

Notre projet associatif 2019 - 2023 constitue la vision politique de l’ASEI et sa ligne conductrice pour les 5 prochaines années. Son écriture a été dirigée par le bureau de l’association, le directeur général et la direction de la vie des établissements et de la vie associative, en associant tous ceux qui font l’ASEI : administrateurs, professionnels, usagers, familles et partenaires.

Il se décline en 3 ambitions politiques à partir desquelles le directeur général élabore le Plan Stratégique Associatif qui sera décliné concrètement par les professionnels dans les projets d’établissements. Il est, en interne comme en externe, un outil dont la diffusion participe à la lisibilité de l’association, en affirmant son identité, ses convictions, son expertise et sa différence.

 

Consultez l'intégralité du Projet Associatif 2019 - 2023 

 

L'exigence de la qualité de l'accompagnement des personnes en situation de handicap et l'approche éthique de l'ASEI: des défis permanents

 

L'évaluation comme levier d'amélioration

L’obligation de procéder à une évaluation des activités et de la qualité des prestations délivrées par les établissements a été introduite par la loi du 02 janvier 2002. L’A.S.E.I, quant à elle, s’est engagée dès 2001 dans la mise en œuvre d’une démarche qualité au sein de l’ensemble des établissements et structures qu’elle gère dans l’objectif d’améliorer l’accompagnement des personnes :

  • Evaluations interne et externe pour les établissements et services médico-sociaux;

  • Certification par la Haute Autorité de Santé pour les établissements sanitaires;

  • Certification ISO pour les établissements de prestations.

 

Création d'un référentiel interassociatif

L’ASEI, LADAPT, l’APF et la Fondation OVE se sont mobilisées pour concevoir un outil définissant les degrés d’exigence en matière qualitative des activités proposées à la personne en situation de handicap. Ce référentiel propose des pistes de réflexion et une palette de dispositifs visant à une meilleure prise en compte de la personne accompagnée, de ses besoins et de ses attentes. Il permet également d’analyser les effets produits, les résultats obtenus et les pistes de progrès envisagées. Il constitue un outil de référence au service de l’amélioration continue de la qualité.

 

Le CORETH, le "Comité de Réflexion Ethique"

L’ASEI s’est engagée dans une démarche de réflexion éthique, enjeu important au regard des situations d’interventions professionnelles et de la vulnérabilité des personnes accompagnées. Créée par l’ASEI cette instance consultative, pluridisciplinaire et indépendante a pour missions :

  • d’identifier les problèmes éthiques rencontrés dans les établissements à partir des questionnements formulés par les professionnels

  • de favoriser la réflexion sur le sens de l’accueil et de l’accompagnement de la personne en situation de handicap

  • de produire des avis et des préconisations à partir d’études de cas, de questions particulières ou de thèmes généraux

 

le Coreth, comité éthique de l'ASEI

Cliquez pour en savoir plus sur le CORETH

 

LE FALC : Facile à lire et à comprendre

logo_falc

La loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » pose le concept de : l’ACCÈS À TOUT POUR TOUS

Depuis, des actions ont été menées pour permettre aux personnes déficientes intellectuelles de vivre pleinement leur citoyenneté et des initiatives ont vu le jour comme la démarche du facile à lire et à comprendre.
L’association Inclusion Europe a créé cette méthodologie sous l’impulsion du Conseil de l’Europe en 2009.

Le Facile à Lire et à Comprendre (FALC) est une transcription d’un langage classique en langage compréhensible par tous.

 

POUR QUI ?

  • personnes concernées par le handicap
  • personnes âgées ou vieillissantes
  • immigrés ou étrangers
  • enfants d’écoles primaires

Grandes règles à respecter

  1. Aller au message essentiel.
  2. Utiliser des mots d'usage courant.
  3. Faire des phrases courtes.
  4. Utiliser des exemples : on dit qu’un exemple vaut 1000 mots
  5. Toujours associer un pictogramme au texte. Illustrer l’idée.
  6. Clarifier la mise en page et la rendre facile à suivre à travers des typographies simples, des lettres en minuscule, des contrastes de couleur…
  7. Tester auprès des publics concernés.
N’utilisez pas :
  1. de métaphores : « Il pleut des cordes »
  2. de mots d’une langue étrangère, sauf s’ils sont très connus (hamburger)
  3. d’abréviations, initiales, acronymes
  4. de pourcentages, de gros nombres. Remplacez par : « un peu », « beaucoup »
  5. de notes en bas de page
  6. de caractères spéciaux (&, #,§)
  7. d’abréviations : p.ex. ou etc
  8. Attention à l’utilisation des pronoms : « je », « lui », « il » qui remplacent une personne, mieux vaut renommer la personne à chaque fois
Le message ainsi « adapté » doit ensuite être testé par les usagers concernés, quitte à revoir certains mots ou phrases complexes ou formes inappropriées.

Le rédactionnel est réalisé ou transmis à un groupe de travailleurs handicapés d'Esat (Etablissement et service d'aide par le travail) qui se charge d'appliquer le « tampon » du label européen « Easy to read » pour validation. Le FALC s'applique à tous les documents écrits, audio, audiovisuels, électroniques, internet…