La plateforme d'appui aux troubles cognitifs

Plateforme d'appui aux troubles cognitifs

L’ASEI a été sélectionnée depuis le 15/10/2018 par l’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées) et le FIPHPF (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) pour accompagner pendant 4 ans l’insertion professionnelle en milieu ordinaire des personnes atteintes de troubles cognitifs au sein de la région Occitanie à travers la mise en œuvre des Prestations d’Appuis Spécifiques.

Il s’agit de prestations d’appuis  à la compensation destinées aux bénéficiaires de l’obligation d’emploi orientés vers le marché du travail ordinaire. Elles sont mobilisables uniquement par les Cap emploi, Pôle emploi, missions locales et employeurs privés ou publics.Pour cela, l’ASEI, qui est mandataire de ce marché, s’est organisée en plateforme avec des co-traitants  tels que l’YMCA de Colomiers, l’APAJH 09, l’Association Paul Bouvier, l’ADRH et l’UGECAM en tant que sous-traitant. Depuis le 15 octobre 2018, 60 demandes d’intervention ont déjà eu lieu.

 

Les troubles cognitifs, de quoi parle-t-on?

Les troubles cognitifs sont des altérations importantes  et durables, voire définitives, d’une ou plusieurs fonctions cognitives (attention, mémoire, fonctions exécutives, perception, langage, motricité, émotion…). Ils entraînent des handicaps, à savoir limitations d’activités, restrictions à la participation à la vie sociale, freins aux apprentissages scolaires et professionnels, difficultés au quotidien, pouvant impacter les relations sociales, l’estime de soi et l’équilibre psychologique :

Ils regroupent dans le cadre de ce dispositif :

Les troubles neuro-développementaux présents dès l’enfance, parmi lesquels :

  • les troubles du langage et des apprentissages, dits « troubles dys » (dyspraxies, dysphasies, dyslexies, dysgraphies, dyscalculies,…) ;
  • les troubles du spectre de l’autisme, plus ou moins sévères, regroupant un déficit de la communication et des interactions sociales.

Les troubles neurocognitifs acquis :
Suite à des lésions cérébrales dues

  • à un accident, un traumatisme cérébral, une infection, une pathologie (avc, tumeur,…) pouvant affecter divers processus mentaux, notamment liés à la mémoire ou aux fonctions exécutives ;
  • à une pathologie neurodégénérative, altérant les différentes fonctions et capacités intellectuelles.

Les conséquences de ces troubles sont variables, en fonction de leur sévérité. Les symptômes se manifestent de façon extrêmement  diverse. Ils doivent être évalués ainsi que leur répercussion sur la formation et l’emploi.

Une caractéristique essentielle est l’invisibilité de ces handicaps. Les besoins d’explications et de sensibilisation sont importants. Les limitations dans l’emploi sont souvent liées à des problèmes d’apprentissage, d’adaptation aux changements, de lenteur, de mémorisation, de communication. Chaque personne concernée exprime ses difficultés et ses atouts de façon particulière, et doit être prise en compte de façon ciblée et adaptée.

Contacts :
Marie-Cécile DAUGER, responsable du dispositif
Claire BRAND-ARGENCE, coordinatrice administrative

Consultez les publications associatives

Rapport d'activités 2017 - 2018 de l'ASEI

Rapport d’activités
2017-2018

ASEI un projet associatif de 2014 à 2018

Projet associatif
2014-2018

Plan stratégique associatif
2014-2018


4 avenue de l'Europe - BP 62243
31522 Ramonville Saint-agne

Tél. : 05.62.19.30.30
Fax : 05.62.19.30.31

© Tous droits réservés ASEI 2018